artiste-peintre-maine-et-loire

Artiste peintre, sculpteur dans le Maine et Loire

Sylvie Brouat, artiste peintre, sculpteure dans le Maine et Loire (49) est née en Vendée en 1961. Élève de Jean Bonnot à Paris au début des années 80, elle étudie ensuite aux Beaux-Arts d’Angers où elle suit pendant 7 ans, de 1984 à 1991, les cours du soir de modelage, de peinture, de dessin et de gravure. En 2005, elle s’installe au cœur du Layon, dans un petit village troglodytique où elle crée et donne des cours de peinture et de sculpture. Elle a également dispensé pendant plusieurs années des cours d’art plastique à des personnes handicapées dans un ESAT à Saumur et elle est intervenue à plusieurs reprises dans des écoles de la région.

L’artiste doit aimer la vie, nous montrer qu’elle est belle, sans lui nous en douterions. Anatole France.

Au cours de son parcours, Sylvie participe à de nombreuses expositions de groupe et obtient plusieurs prix:

  • Grez-Neuville: prix d’originalité en 1992
  • Saint-Mathurin: prix de sculpture en 1995
  • Villevêque: prix technique sur papier en 1997
  • Tharon: prix de peinture en 1997
  • Cholet: la médaille de la ville en 2000
  • Brissac-Quincé: prix de la ville en 2009

Expositions personnelles

2017 – Doué la Fontaine Médiathèque
2014 – Oudon 44 O.Capec
2013 – St Fiacre sur Maine 44 Domaine de la Cantrie
2012 – Saumur 49 Chapelle St Jean
2010 – Brissac Quincé 49 Galerie de l’Aubance
2009 – Rablay sur Layon 49 Village d’artistes
2009 – Angers 49 Tours St Aubin
2005 – Grez-Neuville 49 Galerie l’Aquarelle
2005 – Angers 49 Tours St Aubin
2003 – Villevêque 49 Galerie 377
1999 – Les Sables d’Olonnes 85 Galerie B.Vincent
1998 – Brissac Quincé 49 Galerie de l’Aubance
1996 – Grez-Neuville 49 Galerie l’Aquarelle
1995 – Cognac 16 Galerie les Récollets
1995 – Savennières 49 Galerie Sapo

Peintures

Peintures

Il est difficile de mettre des mots sur le travail de Sylvie Brouat car comme le déclare Edward Hopper « Si vous pouviez le dire avec les mots, il n’y aurait aucune raison de le peindre ». Ce qui est certain c’est que ses œuvres révèlent une personnalité curieuse, touche à tout, en constante recherche, optimiste qui a cœur d’exprimer dans ses œuvres les instants de joie, d’oubli et d’harmonie qui ponctuent la vie de chacun.

Ses premières créations dans les années 1980 et 1990 s’inspirent des mondes paysan, du spectacle, de la maternité et du couple. Elle peint des ménestrels, des glaneuses, sculpte des mères à l’enfant aux formes anguleuses ou généreuses. Elles expriment la joie de vivre et l’insouciance d’un instant.

Dans les années 2000, sa palette évolue. Elle privilégie des couleurs chaudes, vives et franches, ses peintures se cernent de noir. Ses personnages deviennent plus expressifs, elle n’hésite plus à déformer les corps, à rompre avec les principes de la perspective. Elle poursuit l’exploration de ses thèmes de prédilection : la fête, le spectacle la maternité et en explore également de nouveaux. Elle modèle une série de monuments en terre-cuite, un phare, une pyramide, une tour Eiffel. Ses vacances au bord mer et dans le sud de la France lui offrent de nouvelles sources d’inspiration

Période actuelle

Aujourd’hui, Sylvie poursuit ses recherches picturales et plastiques. La découverte de la peinture chinoise l’a menée à porter un regard nouveau sur le monde végétal et lui a donné envie de traduire l’atmosphère de son jardin sur papier de riz. Des poèmes de Verlaine et Prévert, des événements contemporains comme l’incendie de Notre-Dame lui ont fourni les thèmes de ses nouveaux tableaux où elle intègre également le collage, technique qu’elle utilise depuis ses débuts. Elle réinterprète également l’œuvre de Millet qui l’inspire depuis toujours en réalisant une série de sculptures sur le monde paysan.

Sculptures

artiste-sculpteur-maine-et-loire

Sculptures

En 2004, suite à plusieurs rencontres, elle découvre la soudure. Ses œuvres gagnent en monumentalité, elle réalise une tour Eiffel de plus de 2m de haut. Dans le même temps, ses sculptures et ses peintures se font aussi plus naturalistes. Elle créée un véritable bestiaire métallique, des poules, un mouton, une chèvre, une girafe. Elle mêle terre cuite et métal pour donner vie à une série de personnages latinos à taille humaine : Pedro, Sancho, Pedrita.

Comme le dit Robert Coudray le poète-férailleur : « Mon travail c’est de réaliser mes rêves, mes aspirations expérimenter mes talents et par là-mêm murmurer à ceux qui me côtoient l’élan de vivre, mes créations sont des voyages auxquels je donne mon corps et mon âme. » Cette citation pourrait s’appliquer au travail de Sylvie Brouat.

Cours

Cours de peinture et sculpture

artiste-dessin-maine-et-loire

Sylvie Brouat donne des cours depuis plus de 15 ans de dessin, peinture, sculpture et modelage à son atelier situé à Martigné Briand.